Garde-corps sur acrotère isolée une installation conforme à la RT 2012

L’installation de garde-corps sur acrotère isolée est souvent une source de doutes et de confusions. Pour éviter les erreurs et respecter les normes nous allons éclaircir quelques points.

Un programme sur les règles de l’art a été publié par le grenelle de l’environnement concernant les recommandations sur l’installation de garde-corps sur toiture-terrasse étanchée. Malgré ses recommandations, beaucoup de questions remontent et l’on note un relâchement du milieu professionnel concernant la mise en place de ses normes. Petit rappel :
Avant toutes choses, la première règle est claire :
La priorité est donnée à la protection collective (garde-corps) sur les équipements de protection individuelle (lignes de vie).
Deuxièmement : Le recours à la protection collective est imposé dès lors que sa mise en œuvre est rendue possible.

Quel type de garde-corps peut-on et doit on installer ?

L’évolution des normes thermiques et donc de l’épaisseur des isolants ne doivent pas entraver la règle de base : Priorité aux garde-corps fixés à la structure de l’ouvrage. Les garde-corps autoportants ne sont acceptés que si et seulement si, il n’y a aucune autre alternative.

Quels sont alors les solutions ?

En construction neuve, deux solutions sont autorisées :
-L’installation de garde-corps sur acrotère par fixation sur la face supérieure de l’acrotère avec sabot déporté :

platine z acrotere isole acbi

Voir fiche technique garde-corps acortère isolée.

Le sabot de type Z peut être de type monobloc ou composé de plusieurs pièces. Vous pouvez ensuite le coupler à une semelle en résiliant pour diminuer le pont thermique.
Une couvertine vient impérativement compléter le dispositif.

 

Autre solution:

-L’installation de garde-corps sur acrotère par fixation en applique sur l’intérieur de l’acrotère, au-dessus du relevé d’étanchéité :

platine bbc acrotere isolé applique exter

 

Le percement des relevés d’étanchéité étant exclu, la fixation des garde-corps en applique sur la face intérieure des acrotères n’est envisageable que sur des acrotères de 60 cm au moins (cote entre le dessus de l’isolant de la partie courante et le haut de l’acrotère), partiellement isolé. Toute fixation dans le relevé d’étanchéité d’un minium de 150 mm étant formellement proscrit.
Une couvertine vient impérativement compléter le dispositif.

Chez ACBI, L’installation de garde-corps sur acrotère isolée est validée pour un entraxe entre poteaux de 1750 mm.